Accueil >> Les salmonidés  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Les salmonidés"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Rechercher sur le site
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
La truite fario

Carte d’identité :

Nom scientifique : Salmo trutta fario

Noms usuels : Truite commune, fario, mouchetée, truite saumonée

Description :

Plutôt que de vous donner une trop brève description de la truite fario, je vous invite à lire attentivement l’article "Biologie et caractéristiques" : Qui peu le plus, peu le moins !

Mode de vie :

Comme je n’ai voulu le faire pour sa description, je ne vous fais pas l’affront de vous brosser rapidement le rythme de vie de notre belle sauvage en quelques lignes. Je lui accorde en effet une importance toute particulière sur le site en regroupant les articles traitant des différents aspects de son comportement dans la rubrique "connaissance de la truite".

Répartition géographique :

La truite fario est très répandue sur l’ensemble du territoire puisque cette truite est l’espèce autochtone de nos rivières françaises. Présente essentiellement en tête de bassin, elle fréquente aussi bien le plus petit ruisseau de haute montagne que la grande rivière de plaine pourvu que l’eau y soit vive, froide et bien oxygénée. En effet, hormis la pollution chimique, le seul facteur pouvant limiter sa répartition géographique est bien la température qui va l’écarter très souvent des parties basses (zone aval) des grands cours d’eau.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com