Accueil >> Les salmonidés  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Les salmonidés"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Rechercher sur le site
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
La truite de lac

Carte d’identité :

Nom scientifique : Salmo trutta lacustris

Noms usuels : Truite de lac

Description :

Très proche de la truite de rivière, la truite de lac possède un corps fusiforme, comme d’ailleurs tous les salmonidés. Sa tête est plus petite que celle de sa cousine fario et sa bouche, dépassant nettement le bord postérieur de l’oeil, est largement fendue. Sa nageoire caudale est peu échancrée et de ce fait n’est pas confondable avec celle du saumon atlantique. En lac, la truite adopte une coloration très homogène, souvent gris-bleutée sur le dos et plus ou moins argentée sur les flancs suivant la profondeur. Sa robe se pare de nombreux points noirs. La truite de lac atteint des dimensions nettement supérieures à celles observées chez les truites farios puisqu’elle avoisine, pour les plus gros sujets, une taille de 1 mètre pour plus de 8 Kg (moyenne de 50 cm pour 2,5 Kg). Sa longévité est identique à la truite fario et est au maximum d’une quinzaine d’années.

Mode de vie :

La truite de lac est en général attirée vers des zones où le volume d’eau est assez important (entre 10 et 30 mètres). Sa chair est naturellement teintée en rose du fait de son alimentation essentiellement composée de crustacés planctoniques. Piscivore à l’occasion, elle se rapproche des bordures au printemps pour chasser dans les bancs d’ablettes se réunissant pour frayer. La reproduction de la truite lacustre débute à la fin de l’automne, quand elle quittera le lac pour gagner les affluents de celui-ci. En eau vive, la femelle va creuser une petite cuvette dans laquelle elle va déposer des oeufs que le mâle viendra féconder.

Répartition géographique :

En France on la trouve uniquement dans les grands lacs naturels ou de barrages comme le Bourget, le Léman, Annecy, Serre-ponçon, Enchanet et quelques autres. Présente dans les massifs montagneux, on la trouve aussi bien dans les lacs des Alpes, des Pyrénées ou le Massif Central.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com