Accueil >> Les salmonidés  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Les salmonidés"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Rechercher sur le site
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
L’omble chevalier

Carte d’identité :

Nom scientifique : Salvelinus alpinus

Noms usuels : Omble chevalier, omble artique, truite rouge

Description :

L’omble chevalier a une morphologie très proche de la truite commune. Son corps est fusiforme et est recouvert de nombreuses petites écailles. Sa coloration varie en fonction du milieu où il vit mais également au cours de sa croissance. Ses flancs sont gris-orangé, le ventre rose, le dos gris-bleuté et il est ponctué de nombreux points jaune pâles, y compris sur la nageoire dorsale. Ses nageoires pectorales, pelviennes et anale sont bordées, à l’identique du saumon de fontaine, d’une bande de couleur blanche laiteuse caractéristique. Sa taille moyenne est en général de 30 à 35 cm pour un poids de 400 gr environ. Cependant, il peut atteindre la taille respectable de 90 cm pour un peu plus de 10 Kg. C’est un poisson maigre dont la chair est appréciée (valeur énergétique : 180 Kcal/100 gr, proteines 22 %, acide gras 5 à 8 %).

Mode de vie :

L’omble chevalier est en France un poisson essentiellement lacustre, autochtone dans plusieurs grands lacs (Léman, Bourget, etc ...), qui vit dans des eaux profondes (entre 30 et 70 mètres de fond), froides et bien oxygénées. Il se nourrit d’organismes planctoniques et ne néglige pas quelques alevins et petits poissonnets. Il se reproduit en hiver sur des omblières : zones de graviers à une profondeur importante mais néanmoins bien agités par un courant de fond. En période de reproduction les couleurs de sa robe s’intensifient et deviennent éclatantes, surtout sur le ventre qui devient rougeâtre. Sa fécondité est relativement faible puisque la femelle expulse seulement 1000 ovules par kilo de son poids. Sa longévité est de 20 ans, durée de vie plutôt longue pour un salmonidé.

Répartition géographique :

L’omble chevalier est un poisson originaire des zones artiques et qui a été isolé dans les lacs alpins depuis les périodes glaciaires. Sa grande vulnérabilité à la pollution le rend assez fragile et nous oblige régulièrement, face à la dégradation de la qualité des eaux en milieu lacustre, à soutenir les effectifs par des alevinages. On l’a introduit avec succès dans des lacs naturels et de barrage dans les Alpes, la Franche-Comté, les Vosges, le Massif Central et les Pyrénées.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com