Accueil >> Coins de pêche >> Bons coins à l’étranger  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Bons coins à l’étranger"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Le Tanaro (Italie)

Le Tanaro est le plus important affluent du fleuve Pô qui se jette dans la mer adriatique. Cette rivière d’une quinzaine de mètres de large offre un énorme potentiel halieutique qui attire des pêcheurs de tous horizons. Le parcours d’Orméa est géré par Renzo CAGNA qui obtient dès 1961 le droit de pêche en louant une portion de 5 Km de la rivière à la commune d’Orméa (50 000 000 de lires en 2002) et créer la réserve TURI PESCA, attenante à son hôtel restaurant le "San Carlo". Cette portion de rivière aux postes bien marqués est assez rapide et est morcelé que de gros blocs rocheux qui viennent casser les veines d’eaux et creusent par endroits des gours de plusieurs mètres de fond. La clarté de l’eau, le gravier blanc immaculé et l’absence de pollution font de cette rivière un vrai petit paradis pour les yeux du pêcheur.

Le parcours est divisé en 2 zones bien distinctes afin de satisfaire tous les clients : La zone bleue (zona blu) de 2 km réservée aux pêcheurs au lancer et aux appâts naturels et la zone rouge (zona rossa) de 3 Km destinée aux pêcheurs à la mouche artificielle.

La pêche et les poissons :

Ce qui surprend le pêcheur habitué aux rivières françaises, c’est la taille exceptionnelle des truites. En effet, les prises en dessous de 40 cm sont peu fréquentes, et la majorité des truites avoisinent le kilo. Les plus beaux poissons font entre 65 et 75 cm pour 3 kg à 3 Kg 500 avec quelques monstres estimés à plus de 80 cm. En effet, certains "canyons" profonds recèlent des poissons énormes, visibles sur le fond clair de la rivière. Deux raisons principales expliquent ce phénomène. Tout d’abord, une forte croissance, due à la richesse du milieu. En effet, de véritables tapis de larves de trichoptères envahissent les secteurs calmes, notamment ceux où la ripilsyve est dense en bordure. Les larves de Grande Perle foisonnent aussi sous les pierres et fournissent une nourriture riche aux truites. La seconde raison, et non des moindres, est l’introduction régulière et massive de nombreux poissons parfaitement acclimatés à ce milieu. En effet, ils sont issus de bassins alimentés par un système ingénieux de dérivation des eaux provenant directement de la rivière où ils stationnent quelques temps avant de retrouver le Tanaro. Renzo GAGNA n’hésite d’ailleurs pas à rechercher à l’étranger des producteurs capables de lui fournir des truites de qualité et en parfaites conditions pour que les clients de la réserve TURI PESCA puissent passer d’agréables journées. Les truites marmoratas, moins nombreuses, offrent quant à elles de somptueuses bagarres. Ce sont généralement des truites que l’on touche au streamer ou en nymphe lourde dans les fosses sur le parcours mouche et souvent par temps couvert en pêchant au vairon mort manié (à la française comme disent les italiens) sur le parcours réservé au lancer.

Situation géographique :

Situé à environ 1 heure de Nice et 1 heure de Turin, le parcours TURI PESCA est situé à Colle Di Nava à quelques kilomètres d’Orméa sur le SS28 (l’équivalent de nos routes départementales).

Parcours de pêche :

-  Le parcours bleu :

La zone bleue est réservé aux pêcheurs au lancer. La pêche en No-Kill est interdite et tout poissons piqués et ramené doit être conservé. C’est le côté déplaisant de ce parcours car le permis "bleu" autorise 5 poissons et l’on doit cesser de pêcher une fois les 5 truites prises : c’est le système qui est appliqué en France pour les pêcheurs de saumon. Renzo GAGNA affirme que si l’on devait remettre à l’eau les truites prisent au lancer (poisson nageur, vairon mort manié, cuiller, etc ....) la mortalité serait si importante que la gestion saine de son parcours en serait menacé. Cette notion, que je ne partage pas, me semble être bien plus économique que biologique. En effet, ne prélever que les plus gros spécimens en remettant à l’eau les plus petits ferait chuter énormément la quantité de poissons trophés et ferait perdre ainsi rapidement la notoriété du parcours.

Cependant, les eaux cristallines du Tanaro permettent assez régulièrement d’attaquer les truites à vue et en conséquence de sélectionner ainsi les plus beaux sujets.

Les pêcheurs italiens ne pêchant pratiquement qu’au poisson nageur sur ce parcours, il est de bon ton de faire la différence et de leurrer les grosses fario au vairon mort manié. Prévoyez une bonne provision de vairon car il est impossible de s’approvisionner sur place ou d’en pêcher dans le Tanaro.

-  Le parcours rouge :

Dans cette rivière exempte de pollution, la pêche est un vrai régal et les insectes fort nombreux. Les éclosions de Trichoptères sont fréquentes et les gobages qui s’en suivent sont toujours très spectaculaires. Les points chauds pour la pêche en mouche sèche sont les têtes de pools et les passages où l’eau profonde vient lécher la roche de certaines falaises. Si vous avez un peu de chance vous tomberez peut-être sur une éclosion de Plécoptère et vous comprendrez alors à quoi ressemble un "gros" gobages ! Les insectes, de 3 à 4 cm, se sont litéralement engloutir en un remous caractéristique et puissant. Evitez en général de descendre en dessous de 14/°° en pointe, voir en 16/°° car les poissons sont combatifs et de belles tailles ...... de très belles tailles.

La pêche en nymphe se pratique à vue car l’eau est limpide, sauf dans les trous, parfois très profonds (4 mètres). Toutes les nymphes d’ensembles fonctionnent bien, casque d’or y compris. De la même façon qu’en sèche, il faut éviter de descendre en dessous de 16/°° en pointe car sinon on s’expose à de nombreuses casses. On peut également tenter sa chance au streamer, très efficace avec une soie très plongeante, car les truites du Tanaro sont particulièrement agressives et pourchassent sans vergogne les intrus qui traversent leur territoire.

La météo sur le parcours :

Avant d’aller à la pêche sur le parcours : consulter la météo sur 5 jours

En savoir plus :

Visitez le site de l’hôtel "san carlo" : www.albergosancarlo.com

Réglementation :

Renzo GAGNA, le maître des lieux, veille en permanence sur sa réserve.

Parcours bleu (zona blu) : no kill interdit sauf pour les truites de moins de 25 cm (très rares), 5 poissons conservés, pêche autorisée de 8H00 à 12H00 et de 14H00 à 19H00.

Parcours rouge (zona rossa) : carte no Kill ou carte avec 3 poissons conservés, pêche autorisée de 8H00 à 19H00 sans interruption.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com