Accueil >> La pêche en France >> La loi pêche  
 
Voir tous les articles de la rubrique "La loi pêche"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Taille minimale

Sous-section 2

Taille minimale des poissons et des écrevisses

-  Art. R. 236-23 : Les poissons et écrevisses des espèces précisées ci-après ne peuvent être pêchés et doivent être remis à l’eau immédiatement après leur capture si leur longueur est inférieure à :

  • 1,80 mètre pour l’esturgeon ;
  • 0,70 mètre pour le huchon ;
  • 0,50 mètre pour le saumon ;
  • 0,50 mètre pour le brochet dans les eaux de la 2ème catégorie ;
  • 0,40 mètre pour le sandre dans les eaux de la 2ème catégorie ;
  • 0,35 mètre pour la truite de mer et le cristivomer ;
  • 0,30 mètre pour les aloses, l’ombre commun et le corégone ;
  • 0,23 mètre pour les truites autres que la truite de mer, l’omble ou saumon de fontaine et l’omble chevalier ;
  • 0,23 mètre pour le black-bass dans les eaux de la 2ème catégorie ;
  • 0,20 mètre pour la lamproie fluviatile et 0,40 mètre pour la lamproie marine ;
  • 0,20 mètre pour le mulet ;
  • 0,09 mètre pour les écrevisses appartenant aux espèces mentionnées à l’article R.236-1 1.

La longueur des poissons est mesurée du bout du museau à l’extrémité de la queue déployée, celle des écrevisses de la pointe de la tête, pinces et antennes non comprises, à l’extrémité de la queue déployée.
Les dispositions de l’art. R. 23 6-23, C. rur. concernant le saumon, la truite de mer et les aloses sont abrogées par le Décr. n0 94-157 du 16février 1994, art. 26 et 27.

-  Art. R. 236-24 : Le préfet peut, par arrêté motivé, porter à 0,25 mètre ou ramener à 0,20 mètre ou à 0,18 mètre la taille minimum de l’omble ou saumon de fontaine, de l’omble chevalier et des truites autres que la truite de mer susceptibles d’être pêchés en fonction des caractéristiques de développement des poissons de ces espèces dans certains cours d’eau.
En outre, le préfet peut lever l’interdiction de pêcher la truite arc-en-ciel d’une longueur inférieure au minimum prévu à l’article R.236-23 ou par le présent article, dans les eaux de 2ème catégorie.

-  Art. R. 236-25 : Abrogé par Décr. n0 94-978 du 10 novembre 1994, art. 16.

-  Art. R. 236-26 : En cas d’épidémie ou de risque d’épidémie, le préfet peut lever temporairement, par arrêté, l’interdiction de pêcher certaines espèces de poissons dont la longueur est inférieure au minimum prévu par l’article R.236-23, dans l’ensemble du département ou dans certains cours d’eau, canaux ou plans d’eau.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com