Accueil >> Information et actualité >> Foire aux questions  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Foire aux questions"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Elevage des Teignes
 
 

J’aimerai savoir s’il est possible d’élever des teignes assez facilement ?

La teigne (Galleria mellonella) est une larve très utilisée par les pêcheurs savoyards. C’est la larve d’un petit papillon qui parasite les ruches d’abeilles et qui porte également le nom de « ver de ruche » ou de « teigne de la cire ». De couleur blanc-jaunâtre avec une petite tête marron foncé, elle mesure en général de 1,5 à 2 cm. C’est une espèce cosmopolite que l’on ne rencontre que rarement dans la nature car elle ne peut infester que les nids des abeilles sauvages. En effet, les apiculteurs protègent leurs ruches contre ce lépidoptère particulièrement friand de cire. Le petit papillon s’introduit la nuit dans des ruches où les rayons sont déjà construits et y dépose ses œufs. La chenille, une fois éclose, traverse de part en part les rayons de cire en filant un mince tube de soie jusqu’à tisser un véritable cocon allongé et cylindrique servant à sa métamorphose. Après plusieurs transformations successives, l’adulte apparaît au printemps. L’élevage de la teigne ne peut être réalisé que par des professionnels dans des conditions très particulières en dehors de son habitat classique. Bien qu’il soit possible de récolter soi-même des teignes dans la nature, je vous conseille de vous approvisionner chez votre détaillant. C’est certes plus onéreux mais beaucoup moins risqué. De plus, l’énorme progrès dans le domaine de l’élevage et du conditionnement nous permet de disposer de teignes fraîches toute l’année sans avoir à aller chatouiller de trop près les abeilles ! La température idéale pour les conserver est de 8 à 12 degrés, ce qui correspond à peu près à la température du compartiment en bas du réfrigérateur. Attention, les teignes ont une aversion toute particulière pour l’humidité et il est nécessaire de les conserver dans un endroit plutôt sec : l’idéal étant de les garder dans leur conditionnement d’origine.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com