Accueil >> Information et actualité >> Foire aux questions  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Foire aux questions"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Décrochages au vairon
 
 

Je monte mon vairon sur un 12 ou 10 ou 8, et je leste à environ 15 cm par un petit plomb de 2 à 3 g. Mon problème est l’instant du ferrage. le vairon est loché par le dos entre la dorsale et la tête. j’ai éssayé le ferrage instantané qui me semble permettre de décrocher le poisson sans l’abimer, mais j’en rate un max. que préconisez-vous ?

A mon avis le manque de précision au ferrage est surtout dû à votre montage. Si vous placez un plomb déporté sur votre bas de ligne, vous réalisez une cassure lors de la tension de la ligne au moment du ferrage. Le poisson a alors tout le loisir de recracher le vairon et dans le meilleur des cas il est pris si proche du bord de la gueule que les décrochages sont fréquents.
Pour ce type de cour d’eau, je vous conseille d’opter pour des montures Bohémiennes pas trop lourdes, des petites montures Drachko ou bien les nouvelles montures MAILLET très efficaces (voir sur le site dans les archives de la rubrique matériel). La plombée se trouvant à proximité de l’hameçon, vous aurez bien moins de rater.
L’autre problème dans votre montage est le positionnement de l’hameçon. Lorsque l’on emploi qu’un seul triple, il doit toujours être placé dans la deuxième partie du corps du poissonnet, entre la nageoire dorsale et la nageoire caudale ou en le faisant ressortir par l’anus. Le fait d’utiliser de gros hameçons triples permet de ferrer à la touche sans retarder le ferrage.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com