Accueil >> Les salmonidés  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Les salmonidés"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Rechercher sur le site
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Le saumon Chinook

Carte d’identité :

Nom scientifique : Oncorhynchus tshawytscha

Noms usuels : Chinook Salmon, King Salmon, Saumon du pacifique

Description :

Le Saumon Chinook est le poisson fétiche des pêcheurs sportifs américains et c’est aussi le plus grand de cinq espèce de saumon de la Colombie britannique. Le record du monde est un poissons accusant le poids respectable de 57.27 kg. Le Saumon Chinook est un poisson très puissamment construit. En mer, il a un dos sombre avec un bel éclat bleu verdâtre. Quand il s’approche de l’eau douce pour frayer, sa couleur s’obscurcit et il développe une nuance rougeâtre sur les nageoires et sur le ventre. Les dents du Chinook, plus particulièrement des mâles, deviennent de plus en plus grandes à mesure qu’il s’approche de la rivière pour se reproduire et un bécard prononcé se forme.

Mode de vie :

Le saumon Chinook migre vers la rivière au printemps, en été et en automne. Les poissons qui vont entrer en premier (printemps) vont en général le plus loin en amont de la rivière et inversement, les derniers (automne) n’iront pas très loin dans leur migration, à la limite de la slure des eaux. Les saumon Chinook frayent avec une varation d’âge assez étonnante : elle varie entre deux et huit ans. Dans certains secteurs du sud les saumons qui remonntent frayer sont âgés de trois, quatre et cinq ans tandis que dans le nord ils ont entre cinq, six et sept ans. Comme tous les saumons, la reproduction est fatale pour la quasi-totalité des poissons et peu reviennent une seconde fois pour frayer. Quelques mois après être sortie des oeufs, la majorité des petits saumons Chinook vont se diriger vers la mer. Cependant, certains vont rester un ou deux ans dans leur rivière de naissance pour ne decendre que plus tard. En mer, le saumon Chinook va se nourrir de zooplancton, de hareng et de beaucoup d’autres poissons. Grandissant rapidement pendant leur séjour en mer, il peuvent atteindre en l’espace de trois ou quatre étés un poids de 6 à 25 kg.

Répartition géographique :

Les principales remontée de saumon Chinook se font dans les plus grandes rivières de la Colombie britannique, la Fraser étant l’une des plus importantes. Il est présent sur toute la côte ouest des Etats Unis d’amérique. Un grand nombre de remontée sont aussi observée dans la partie canadienne de la Rivière Yukon.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com