Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Vers une nouvelle organisation de la pêche
 
 

Le projet de réforme de la législation sur la pêche et l’eau à été présentée en assemblée extraordinaire aux représentants des fédérations de pêche et de protection des milieux aquatiques le 10 avril dernier par notre nouveau ministre de l’écologie et du développement durable, Serge Lepeltier.
Ce projet, qui n’est pas encore finalisé, répond globalement aux attentes et aux préoccupations des pêcheurs en mettant en avant l’importance de la protection des milieux aquatiques et en donnant les moyens et les prérogatives aux structures de la pêche pour y veiller. Cette nouvelle loi intègre donc une évolution du conseil supérieur de la pêche (CSP) vers une agence nationale de l’eau et des milieux aquatiques (ANEMA) qui respectera les principes de la directive européenne sur l’eau et qui sera financée par des redevances appliquées à tous les utilisateurs de l’eau, pêcheurs y compris. En ce qui nous concerne donc, la taxe piscicole sera supprimée au profit d’une redevance « milieux aquatiques » mais sont taux reste à fixer. Une nouvelle fédération nationale de pêche va naître (regroupant toutes les fédérations départementales et l’union nationale pêche) et sera bien sûr représentée au sein du conseil d’administration de l’ANEMA pour gérer le budget du « milieu aquatique », destiné aux actions de gestion, de protection et de surveillance du patrimoine piscicole.
Des objectifs de peuplements piscicoles, une libre circulation des poissons, des protections accrues en matière de protection des migrateurs et une meilleure gestion des débits minimums sont au cœur de cette nouvelle législation illustrant une envie certaine de faire évoluer les choses dans le bon sens. Et même si cette loi n’est pas absolument parfaite et que certains points mériteraient qu’on s’y attarde un peu plus, notamment sur l’évolution des débits réservés en régimes réservés, cela n’est qu’un projet qui n’est pas encore amandé par le parlement. Dès lors, si tout se passe bien, la création de l’ANEMA et par voie de conséquence l’organisation de la pêche et des pêcheurs français sera effective en 2007, année prévue pour l’application de cette nouvelle loi sur l’eau.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com