Accueil >> Coins de pêche >> Bons coins en France  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Bons coins en France"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
La Triouzoune (19)



La Triouzoune est une jolie petite rivière limousine très bien peuplée en truites sauvages et vigoureuses. Elle coule des eaux brunes et acides en provenance des tourbières du plateau de Millevaches. Son cours est barré par le barrage de la Triouzoune à Neuvic (293 ha) et elle présente 2 profils très différents : à l’amont du lac, elle serpente dans les prairies et à l’aval elle est contenue dans des gorges sauvages et accidentées. De ce fait, le pêcheur de truite pourra pratiquer toutes les techniques de pêche existantes, en fonction du profil de la rivière. Sa largeur varie entre 3 et plus de 8 mètres pour une profondeur moyenne de 30 à 60 cm environ.
Il faut souligner le travail de la dynamique AAPPMA « la Truite Neuvicoise » qui a adopté une gestion patrimoniale de ce cours d’eau, malgré la pose de quelques boîtes Vibert et qui assure l’entretien des berges et la protection de la Loutre, dont vous ne manquerez pas d’observer de nombreuses traces de pattes sur les plages de sable.

La pêche et les poissons :

Les truites farios sont très nombreuses mais petites, pour une taille moyenne comprise entre 18 et 25 cm. Mais leur vivacité (surtout dans les gorges) et la beauté de leur robe compense cela. De beaux poissons sont tout de même présents à l’amont du barrage, avec des farios de plus de 40 cm, comme cette année (NB : 2004), 3 belles dépassant cette taille, un soir orageux, au vif. ainsi, une prise de 30 cm est déjà gratifiante. Il y à également quelques chevesnes et perches à la belle saison qui remontent du lac, et une quantité phénoménale de chabots à l’aval.

Sur la Triouzoune amont, la belle saison bat son plein en avril et surtout en mai-juin, les niveaux d’étiages de l’été rendent les truites méfiantes et la pêche délicate. A l’aval du barrage, la pêche est plus tardive, et il ne faut pas espérer de bons résultats avant la mi-avril. Par contre la pêche peut s’y pratiquer toute la saison, la fraîcheur et l’ombre des gorges permettent de pratiquer lors des chaudes journées.

Situation géographique :

Parcours de pêche :

-  L’amont du barrage, entre Saint Angel et Neuvic :

Ce parcours d’une quinzaine de kilomètres, est accessible depuis Neuvic en remontant le barrage par la route de Saint Angel (D 171). Attention, les deux premiers kilomètres sont privés, mais ce sont aussi les plus beaux...Le premier accès se situe au pont d’Areil. Prenez la D 171 à la sortie de Neuvic sur environ 6 kilomètres jusqu’au lieu dit Baratout. Là, empruntez la D 120 et vous prendrez la 1ère à gauche avant Areil. Le pont se trouve au bout de la route. Il y à encore 2 accès direct jusqu’à Saint-Angel, mais si vous n’avez pas peur de marcher, à partir de Cussac, une petite route longe le cours d’eau.

La Triouzoune méandre calmement entre les prés, avec quelques blocs et biefs de moulins cassant le rythme paisible. En début de saison, le courant est souvent assez puissant, mais les veines d’eau sont assez lisses et régulières, enchaînant la traditionnelle alternance fosse/radier, comme dans toute les rivières limousines, l’eau arbore une couleur « thé » et rend la pêche à vue difficile. La profondeur comprise entre 20 cm et plus de 1,20 m dans les trous, le fond plutôt sableux et une riche couverture végétale par endroit vous permettront de pratiquer toutes les techniques de pêche. Attention, les truites, et surtout les belles, se tiennent le long des berges creuses.
Dès l’ouverture, le lancer léger, le toc et le vairon sont les techniques les plus prenantes. Les touches ont majoritairement lieu entre 11h00 et 15h00, dans les calmes et les amortis. Puis avec le mois de mai, ma préférence va à l’ultra-léger et à la mouche sèche, les poissons gobent souvent bien, mais tardent parfois à rejoindre les veines d’eau. Ainsi, en 2003, le climat sec a permis de pêcher finement les veines de courants dès le mois d’avril ; ce ne fut pas le cas cette année.
Au vairon, vous aurez peut être la surprise de capturer une truite de lac (jusqu’à 5 kg) qui remonte la rivière parfois très haut. Les farios sont très grasses, avec une robe couleur or, des points noirs et pourpres et de superbes liserés sur les nageoires, les truites limousines sont très racées. Les cuillers type aglia (or et argent), puis les black-fury en n°2 et 1, puis en 0 sont très prenantes, tout comme les petits poissons nageurs. Mais les leurres ne permettent pas la capture régulière des belles truites (disons plus de 30 cm), car il est difficile de prospecter efficacement les berges creuses, les fosses et les branches baignantes. Le toc et surtout le vairon réservent souvent de belles surprises. Cela dit, les touches sont régulières et la bredouille est ici rare. Enfin, prenez garde à ferrer à la touche et à remplacer les triples des leurres par des simples, tant les truitelles sont nombreuses.

-  La Triouzoune en aval du barrage, dans les gorges :

Pour y accéder, rendez-vous au lycée agricole de Neuvic et prenez la direction de « la Forêt Blanche », vous allez en fait contourner le lycée, et au lieu de continuer tout droit, prenez la première à droite qui s’enfonce dans la forêt d’épicéas. Après environ 3 kilomètres, vous trouverez un chemin de craie, blanc. Garez votre voiture en bas et continuez dans l’axe du chemin blanc, en descendant pour ensuite remonter afin de traverser le ruisseau. Je vous conseille ensuite de longer les gorges sur le GR (Chemin de Grande Randonnée) pendant 20 à 30 min au minimum, pour ensuite pêcher en remontant. Attention, les feuilles accumulées dans la pente sont glissantes et cachent des failles entre les rochers ! Ce parcours est pêchable à partir de l’ouverture, mais il est réellement rentable dès la mi-avril (les touches s’étalent alors entre 12h30 et 15h00) jusqu’à la mi-août. Il présente un profil torrentueux, avec de nombreux blocs, des radiers et des gours qui cachent les plus belles truites. Toutes les techniques sont envisageables avec une préférence pour l’ultra-léger (du fait du débit réservé), la mouche et le toc. Les poissons sont très nerveux, avec une robe très sombre et parfois zébrée, mais dépassent rarement 30 cm, avec une taille moyenne plus faible qu’à l’amont (comptez 16 à 23 cm), mais les touches très nombreuses compensent l’absence de gros poissons. Les truitelles sont là aussi très présentes, il est préférable d’éviter les radiers. La profondeur est souvent assez faible (30 à 60 cm), les waders sont un atout, mais attention le fond est très glissant et l’eau se salit après le mois d’août, à cause du barrage. C’est un parcours oublié des locaux, où de belles pêches, dans un cadre agréable et ombragé, sont possibles, d’autant plus qu’il n’y a que des farios de souche et des chabots. Par contre, évitez de vous aventurer en amont du ruisseau du départ, la profondeur et la largeur du lit s’affaiblissent, le fond se salit à mesure que l’on approche du barrage et les vacanciers surpêchent ce tronçon de valeur médiocre.

Réglementation :

Fédération de la Corrèze pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique

1 D, avenue Winston Churchill - 19000 TULLE

Téléphone : 05 55 26 11 55 - site inernet : perso.wanadoo.fr/peche.correze

Le département adhère au CLUB HALIEUTIQUE INTERDEPARTEMENTAL

Taille légale de capture : 20 cm

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com