Accueil >> Coins de pêche >> Parcours mouche / Réservoirs  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Parcours mouche / Réservoirs"
Nos coups de cœur
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Moulin de la Chaise Dieu du Theil (27)





A moins de deux heures de Paris, en Normandie, le parcours du moulin de la Chaise Dieu du Theil propose aux moucheurs exigeants un cadre de pêche idyllique où trois kilomètres de rivière vous offrent successivement des courants lents, des pools, de petites chutes d’eau, des étangs et surtout un cheptel de truites assez fabuleux.

C’est Jean Pucci, propriétaire des lieux qui eu l’idée voilà plus de trente cinq ans, bien avant l’arrivée des réservoirs, de créer ce parcours de pêche tout à fait exceptionnel. Au départ, rien ne prédisposait Jean à se lancer dans cette aventure puisqu’il avait repris l’affaire familiale de distribution de confiserie dans les grandes surfaces alimentaires. Mais Jean aimait la pêche par-dessus tout et comme il estimait que son travail ne lui laissait pas assez de temps pour s’adonner à sa passion, il vendit son affaire pour en créer une autre, un peu moins prenante. Beaucoup plus libre, il pris le temps de s’adonner à sa passion en bord de Seine et de rencontrer Jean-Michel Dubos qui lui servit de professeur dans ses débuts de pêcheur à la mouche.
Fréquentant régulièrement les rivières normandes, Jean découvrit par hasard sur la commune de la Chaise Dieu du Theil en bordure de l’Iton, jolie et paisible rivière normande, un vieux moulin à vendre et à restaurer au milieu d’une prairie marécageuse abritant un vieil étang envasé. Il n’hésita pas longtemps et devenu vite le propriétaire de ce domaine qu’il restaura tout en recreusant l’étang qu’il destinait à la pêche des poissons blancs et des carnassiers.
Pour se faire un peu la main à la mouche, technique qu’il affectionnait particulièrement, il décida aussi de déverser quelques truites dans son plan d’eau .... Comme ça, pour voir. Tout commença ici puisque c’est en prenant sa première truite à la mouche qu’il eu l’idée saugrenue à l’époque de créer un parcours de pêche réservé uniquement à cette technique de pêche. Comme la pêche en réservoir n’existait pas encore en France, il ne fut pas influencé et décida de creuser une fausse rivière alimentée par l’Iton. Il se fixa alors l’objectif de créer un parcours idéal pour le moucheur : un courant lent et régulier, de petites chutes d’eau, des pools calmes et profonds et de petites pièces d’eau calme. Il réussit parfaitement son pari puisqu’il arriva à concevoir un parcours varié et très agréable qui reste toujours unique en son genre. Car aujourd’hui encore, au « Moulin de la Chaise Dieu du Theil » on peut y trouver à la fois les plaisirs de la pêche en rivière et ceux de la pêche en réservoirs avec des poissons de qualité à la défense incroyable sur un parcours plus beau que jamais. Car à « la Chaise Dieu du Theil », voilà bien longtemps que la nature a repris ses droits et que l’ensemble aménagé par Jean se fond désormais harmonieusement dans le paysage de cette généreuse nature normande.

La pêche et les poissons

Depuis l’ouverture, en octobre 1968, la nature a réinvesti le domaine et a rendu les conditions de vie des truites sensiblement identiques à celles que l’on pourrait trouver sur un parcours sauvage. Ainsi, même si la pêche est facile en raison d’un peuplement exceptionnel, il ne suffit pas de mettre n’importe qu’elle mouche pour réussir sa journée. On peut très bien ne faire que 5 ou 6 poissons en 10 heures de pêche les jours où « rien ne marche » que toucher dans un même laps de temps plus de cinquante poissons le jour où elles « sont dehors ». Malgré tout, ce parcours demeure le site idéal pour apprendre ou se perfectionner car il permet une multitude de techniques, de la pêche au classique streamer à la plus fine des pêches en nymphe légère.
Les poissons qui sont introduits sur le parcours sont sélectionnés avec soin et les truites qui ne présentent pas un bel aspect sont écartées. Le peuplement est constitué majoritairement de belles truites arc-en-ciel mais aussi de jolies truites farios, de truites aguabonita, de mullsek, de broadings, de quelques saumons de fontaine et de truites ...... bleues.
Très étonnant et particulièrement belles, les truites bleues sont en fait des arc-en-ciel sélectionnées pour leur dos bleu et leur flancs argentés du plus bel effet. Très rare à l’état sauvage, on obtient environ 50 % de truites bleues lorsque l’on fait reproduire entre eux deux géniteurs qui ont ces caractéristiques. Du fait d’un gène récessif, les sujets sauvages sont extrêmement rares en milieu naturel. La moyenne des prises, toutes espèces confondues, se situe au alentour de 40 centimètres mais des sujets énormes hantent les eaux du petit lac Emilie. Pour preuve les records établis chaque année avec des truites farios de 5 à 7 Kilos (7,050 Kg en 2003) et des arc-en-ciel de 6 à 8 Kilos (7,800 Kg en 2003).

La réglementation

Le parcours est ouvert toute l’année de 8 heures 30 à 21 heures sauf le mardi, exception faite en mai et juin ou il ouvre à la pêche tous les jours de la semaine. Pour venir pêcher, il est alors indispensable de réserver (01.45.26.71.45) car le nombre des pêcheurs est limité.
Depuis le 02 janvier 2003, en raison de la nouvelle réglementation taxant les plans d’eau dépassant 1 ha, la pratique de la pêche à « la chaise dieu du Theil » implique l’acquittement préalable de la taxe piscicole. Donc, avant de se rendre sur place, n’oubliez pas de prendre avec vous votre carte de pêche. Le règlement du parcours oblige la pêche avec un hameçon sans ardillon (ou ardillon écrasé) et rend l’épuisette à maille fine obligatoire. Les poissons conservés doivent être tués dès leur capture tandis que les poissons remis à l’eau doivent l’être le plus délicatement possible. On évitera notamment tout contact dommageable au mucus de la truite. Il est fortement recommandé de conserver les truites qui présentent une anomalie, lesquelles seront tuées et remises au gardien.

Renseignements pratiques

Situé à une heure quinze de Paris dans le département de l’EURE (27), on accède au parcours mouche du Moulin de la Chaise Dieu du Theil par la RN 26, axe reliant la ville de VERNEUIL SUR AVRE à la ville de l’AIGLE. Juste après l’auberge « des bons enfants », dix kilomètres après VERNEUIL SUR AVRE en direction de l’AIGLE, prendre la quatrième route à droite C36. Un kilomètre huit cent après, prenez à gauche et arrivé au premier portail à droite, vous y êtes. J’avoue que se rendre sur le parcours mouche n’est pas très simple car rien n’indique la présence du site mais cela le rend plus sauvage et c’est très bien ainsi.
Le prix d’une journée de pêche est fixé à 64 €. Cela peu sembler un peu cher mais la qualité a forcément un prix.
Un « Club House » se tient à la disposition des pêcheurs et des accompagnant. Il dispose d’un bar bien fourni, de quelques mouches à vendre et de tables et chaises pour y prendre son pique-nique en bordure du parcours.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com