Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
En colère !
 
 


En ce début d’année, propice pour formuler les habituelles "bonnes résolutions" et les classiques vœux de santé et de bonheur, je n’arrive pas à trouver le calme qui me caractérise car il faut bien avouer qu’il y a actuellement quelque chose qui ne tourne pas rond du côté de nos responsables de la pêche associative.
Certes, je sais qu’il est facile et presque habituel de "tirer" sur l’UNPF, sur les fédérations et autres AAPPMA et de jeter le discrédit sur le système en place. Il y a même une certaine presse halieutique qui a pris pour cheval de bataille de dénoncer, un peu trop à mon goût même si c’est parfois justifié, à grand coup de pétitions les écarts de nos dirigeants et les incohérences de leur décision. Je ne tomberais donc pas dans ce jeu un peu facile en sachant que nombre de bénévoles travaillent durs et avec passion pour rendre la pêche agréable au plus grand nombre d’entre nous. Car, quoi qu’en pense certain, je pense sincèrement que le système n’est pas si mauvais que cela et que ce n’est pas tant le système qui est à remettre en cause mais plutôt les hommes qui le font. Car il ne faut tout de même pas oublier que le manque de transparence, le peu de dynamisme et la mauvaise gestion tant piscicole que financière de la pêche associative provient uniquement du manquement et du non investissement des pêcheurs eux même. Et oui, nous sommes tous un peu coupables de ne pas défendre notre loisir, chose que j’ai déjà dénoncé à maintes reprises dans les éditoriaux de pechedelatruite.com. Et ce manque de motivation à de forte chance de se retourner encore contre nous.
Toutefois, si je ne suis pas foncièrement opposé au système, il en est autrement de son plus gros point faible : Les hommes.
Je suis en effet navré de mesurer l’absence de combativité, de détermination, voir le laxisme coupable de nos responsables alors que la pêche associative se trouve face à un tournant qui va forcément lui porter un coup très rude. Je suis dépité de constater le manque de volonté dont à fait preuve l’UNPF (Union National de la Pêche en France) pour s’opposer à certaines dispositions inacceptables de la nouvelle Loi sur l’eau.
Déconnection des véritables enjeux de la pêche et du "terrain" ?
Peur de perdre leur place politiquement confortable ?
J’avoue ne pas comprendre. Cette refonte de la Loi aurait pu pourtant permettre de faire enfin le ménage dans une réglementation un peu vieillotte, de procéder à l’augmentation des tailles légales ou la diminution des quotas pourtant tant décriés, de développer une véritable stratégie de promotion en faveur des jeunes ..... En lieu et place, nos dirigeants ce sont laissés servilement dépouiller de certaines de nos prérogatives, ont accepté que la pêche reste la seule activité taxée pour l’utilisation de l’eau sans se soucier des activités de sport nautique qui devaient initialement être mis aussi à contribution et ont mis dangereusement en péril nos milieux aquatiques.
Avouez qu’il y a de quoi se mettre en colère !

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com