Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Cristaline : une campagne en eaux troubles
 
 


Une campagne publicitaire fait grand bruit actuellement et j’avoue être également choqué par le slogan de la marque « Cristalline » pour plébisciter son eau de source. En effet, cette campagne affirme de manière implicite et indécente que l’eau du robinet Française serait impropre à la consommation alors que c’est l’une des eaux les plus contrôlées au monde, grâce à des structures de traitement de l’eau complexes et perfectionnées.
Cela signifie-t-il qu’en dehors de l’eau en bouteille, point de salut ?
Pour convaincre le consommateur d’acheter prioritairement de l’eau en bouteille, Cristalline joue d’un amalgame en présentant des toilettes. Il va sans dire que cette vision des choses est proprement fallacieuse et scandaleuse !
Car, contrairement à certaines idées reçues, et sauf exception locale, l’eau du robinet est parfaitement potable et extrêmement contrôlée sur tout le réseau de distribution, jusqu’au robinet. Il faut savoir que l’eau du robinet et les eaux en bouteille sont issues des mêmes milieux naturels (rivières, sources...). Les zones humides, en particulier, sont des zones de stockage et des filtres naturels de l’eau. Or, elles sont fortement menacées : 50% ont déjà disparu, et elles sont régulièrement polluées par nos modes de vie (pesticides, pollution domestiques...). La qualité de toutes les eaux est mise en danger ! Il est donc primordial de les préserver. Pour Serge ORRU, Directeur Général du WWF : « l’eau en bouteille ne représente pas une solution aux besoins en eau des Français. Cette eau coûte en moyenne 150 fois plus cher que l’eau du robinet ! Une bonne part de ce surcoût est imputable à la fabrication et au recyclage de ses emballages, à son transport et à sa publicité.
De 5 à 7 milliards de bouteilles d’eau sont ainsi vendues en France chaque année, ce qui représente un coût de recyclage considérable. De plus, seulement 47% de ces bouteilles en PET sont recyclés. L’industrie de l’eau en bouteille contribue donc à augmenter l’émission de gaz à effet de serre qui participe au réchauffement de la planète
 ».
Et pourtant, Cristalline, à travers cette publicité, souhaite l’imposer comme la solution à la crise de l’eau, en vantant ses qualités gustatives mais en omettant de préciser son coût écologique.
Les publicitaires en charge de cette campagne avaient sollicité à son sujet, le BVP, organe d’autodiscipline de la profession, lequel avait rendu un avis défavorable. Toutefois l’annonceur à tout de même lancer sa campagne d’affichage. Cela illustre une nouvelle fois l’incapacité du BVP à empêcher les débordements publicitaires de tous ordres et prouve la médiocrité d’une marque pour qui le profit n’a sous doute pas de prix.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com