Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Une image de « blaireau » !
 
 


Comme tous les ans à cette époque de l’année, l’ouverture de la truite va réveiller les médias audiovisuels, qu’ils soient nationaux, régionaux ou même locaux, afin de consacrer quelques minutes à l’un des rendez-vous incontournable dans l’année d’un pêcheur. Et puisqu’ils représentent malgré tout une part non négligeable de la population, il est d’usage d’évoquer cet événement.
Je ne pourrais que m’en réjouir puisque je ne cesse de dénoncer justement ce manque de médiatisation dont nous sommes victime et qui pourrait valoriser positivement une pratique dont l’image n’est pas très reluisante ... mais pourtant .....
Car généralement on nous montre sur un reportage d’une ou deux minutes présentant un ou deux « blaireaux » en treillis ou en « bleu de travail », une casquette « Paul Ricard » ou « Ripolin » sur la tête, fumant une « Gitane maïs » et promenant un beau lombric de 20 centimètres dans un trou profond à l’aide d’une vieille canne en fibre de verre dont « pendouille » un nylon de la taille d’une carde à linge et supportant un flotteur de 15 grammes !
Mieux encore, je suis persuadé qu’une fois de plus on verra ces « fameux » pêcheurs sortir d’autorité deux ou trois « belles » truites arc-en-ciel aux manches courtes qui font tant « rêver » ces dits pêcheurs qui s’empresseront de les plonger vivantes dans une poche plastique portant fièrement l’enseigne d’un grand supermarché !
Cette vilaine caricature n’est bien sûr pas représentative des pêcheurs qui fréquentent les cours d’eau à la recherche de notre belle mouchetée. Certes, il y en a des « blaireux » dans nos rangs, c’est indéniable. J’en ai connu et j’en croise toujours au bord de l’eau. Mais avouez qu’il ne sont pas en majorité et qu’il sont loin de véhiculer une image réaliste des pêcheurs que nous sommes. D’autant qu’il n’y a pas de raison pour que le pourcentage de ces « blaireaux » ne puisse pas se retrouver aussi dans les mêmes proportions parmi les électeurs, les automobilistes ou les jardiniers.
Alors pourquoi ?
Pourquoi les journalistes de télévision (hormis les chaînes thématiques) donnent habituellement cette image péjorative des pêcheurs ?
Je crois tout simplement qu’ils présentent les pêcheurs tels qu’ils se les imaginent et non tels qu’ils sont en réalité. Car ils ont cette image de pêcheurs « neuneux », sans aucune culture ni goût, qui vont à la pêche seulement pour assouvir cruellement leur instinct de prédation ancestrale et pour la table du dimanche sans ce soucier le moins du monde des problèmes environnementaux de notre beau pays.
Vous pensez que j’exagère un peu ?
Et bien pas tant que ça !
J’ai encore en mémoire les propos du regretté Daniel Maury, rédacteur en chef de la revue La Pêche et les Poissons, qui racontait il y a quelques années avoir présenté à des journalistes de France 3 qui voulaient faire un reportage deux de ses amis pour un interview. Lequel à été arrêté prématurément sous le prétexte que ceux ci n’étaient pas « représentatif ». En fait, ils n’étaient pas mauvais .... ils étaient même trop bons et ne correspondaient probablement pas à l’idée que se faisait le journaliste des pêcheurs !
Et bien ces grands journalistes de la télé sont partis à la recherche d’un bon « blaireau » qui correspondait bien à l’image préconçue qu’ils voulaient donner des pêcheurs ... et ils l’ont trouvé !

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com