Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Doit-on tout dire ?
 
 


J’ai depuis quelques temps un grave problème de conscience :
Continuer à parler sans retenue d’une passion qui m’anime depuis pas mal d’année ou au contraire distiller avec une parcimonie calculée des informations pour lesquelles je n’avais jusqu’alors aucun secret !
L’Internet est en effet un moyen formidable d’expression et on y trouve de tout, de plus ou moins bonne qualité je vous l’accorde, mais en tout cas en abondance et de manière gratuite pour ceux qui visitent les milliers de sites consacrés à la pêche. D’ailleurs, le nombre croissant d’informations n’est pas sans rapport avec l’engouement que remportent en terme d’audience ces différents sites de pêche sur la toile du Web.
Mais voilà, cette quantité importante de pêcheurs avides d’informations gratuites n’ont pas toujours l’éthique et la moralité de celui qui distille de façon totalement désintéressée ces informations, notamment en ce qui concerne les bons coins de pêche dont on trouve parfois une excellente description.
De manière assez semblable, les forums de discussion sur la pêche de la truite fourmillent assez souvent, pour les plus actifs d’entres eux, de précieuses informations sur ces fameux coins de pêche et ce, pratiquement instantanément. On peut alors savoir presque en direct les parcours qui « donnent » et même la description « du-poste-d’où-l’on-vient-d’en-rater-une-belle » il y a moins de 4 ou 5 heures !
Ainsi, certaines informations qui ne devraient pas forcément tomber entre les mains (si l’on peut employer cette expression) de tous les pêcheurs se trouvent alors exposées à la vue de tout le monde sans que les auteurs ne puissent en contrôler les effets.
Et ces effets, je commence justement à en prendre conscience : Des ruisseaux sauvages qui commencent à connaître une affluence que je n’aurais pu imaginer, des rivières oubliées qui se vident petit à petit de leurs truites grâce à des pêcheurs qui ont la chance de posséder de (trop) grands congélateurs ou encore des petits coins de paradis peu fréquentés ou l’on doit maintenant ramasser à chaque séance de pêche une multitude de déchets laisser très généreusement par des pêcheurs probablement peu renseigné sur les capacités qu’on les sacs plastiques à se dégrader naturellement.
Même si un ami me faisait récemment remarqué que le technicien de la fédération de pêche de son département, pourtant diplômé en la matière, lui avait affirmé que le « facteur limitant » n’était pas la pression de pêche ... permettez moi de remettre en doute la qualité de son enseignement, la pertinence de sa réflexion et de m’interroger sur la précision des informations que l’on doit ou non diffuser sur le Net !

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com