Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Riverwatch
 
 


A l’instar des rivières françaises, les cours d’eau Suisses ne sont semble-t-il pas épargnés par les agressions en tous genres. Leur bio-diversité s’en trouve donc logiquement très affectée et nombres d’espèces, dont la truite bien évidement, sont en voie de régression, voir de disparition.
Pour lutter contre ces atteintes, le WWF (Worl Wilde Fondation) à mis en place le projet Riverwatch en formant des « gardes-rivières » volontaires qui rendent régulièrement visite à « leur » rivière ou ruisseau pour informer le WWF des nuisances humaines (restructuration, encombrement des cours d’eau, etc ....) dont ils sont victimes.
Le WWF souhaite donc mettre en œuvre un changement de tendance dans le traitement de nos rivières et ruisseaux et ce, à l’aide du réseau national de gardes-rivières engagés.
L’objectif est d’éviter la construction excessive et l’abus d’utilisation de l’énergie hydraulique pour achever un traitement favorable de l’espace vital rivière. Le WWF prévoit d’atteindre cet objectif avec les 400 gardes-rivières formés à ce jour et des partenaires des différentes administrations Suisse et autres sociétés privées.
La tâche de ces gardes-rivières est donc d’observer le plus régulièrement possible leurs cours d’eau, d’informer le WWF et les administrations en cas d’interventions nocives sur ceux-ci, d’engager les partenaires vers un entretien favorable des cours d’eau, d’initier des projets de revitalisation, d’informer les décideurs et le public des avantages des cours d’eau proches de la nature et d’organiser des actions de nettoyage des eaux dans leurs ruisseaux et rivières.
Une bien belle initiative qu’il est important de citer en exemple et qui pourrait être intéressante à reproduire dans bien d’autres pays de l’union européenne.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com