Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Une drôle de vie !
 
 


Dans quelques jours ce sera l’ouverture de la pêche de la truite.
Ce jour particulier, attendu par des centaines de milliers de pêcheur ne doit en aucun nous faire oublier que ce poisson passionnant qui nous rassemble a dû rencontrer bien des misères pour pouvoir survivre dans un milieu ou les agressions sont si nombreuses.
C’est qu’il en faut du tempérament pour résister à toutes les atteintes qu’elle va subir tout au long de son existence. De sa naissance, qu’elle soit sortie de sous les graviers ou d’une jolie petite cage en plastique ajouré, la truite a dû affronter le danger des larves carnassières, celui des oiseaux piscivores, la boulimie de ces grandes soeurs et pire encore, l’inconscience humaine.
Certes, contrairement aux autres prédateurs, l’homme ne cherche pas à s’attaquer directement et systématiquement à notre belle mouchetée, d’ailleurs, qui pourrait lui en vouloir ?
Mais il détruit pourtant progressivement et inexorablement son habitat et reste ainsi le principal acteurs de sa disparition. S’il pouvait être jugé devant les « assises salmonicoles », le chef d’accusation serait sans aucun doute « Actes malvaillants ayant entraîné la mort sans intention de la donner ». C’est alors que le Procureur de la République pourrait très certainement s’en donner à coeur joie dans un réquisitoire particulièrement long tant les agressions envers la truite et son milieu sont nombreuses et variées.
Toujours est-il que notre petite fario aura bien du mal à grandir dans sa rivière face à tout ceux qui lui veulent du mal, jusqu’à ce jour d’ouverture ou elle devra parfois partagé son espace vital et la nourriture dont elle dispose avec l’une de ses cousines américaines arrivée là par la bienveillance de certaines société de pêche confondant « gestion des milieux aquatique et gestion des pêcheurs ».
Voilà pourquoi, outre la joie qui m’envahi pour ces retrouvailles au bord de l’eau, j’ai toujours un peu de peine pour cette reine des eaux vives dont la vie est un perpétuel combat pour survivre. C’est peut être aussi pour cela que je laisserais repartir systématiquement nos belles mouchetées nées dans la rivière et qui auront bien voulu me faire le plaisir de me donner un peu de joie et me réconsilier un court instant avec le monde des truites.

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com