Accueil >> La vie du site >> Editorial  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Editorial"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
 
Une fin programmée ?
 
 

Même si je n’ai pas encore l’âge de la retraite, il y avait à l’époque ou j’ai commencé à pêcher un nombre très important de détaillants en articles de pêche.
Il y avait certes un peu de tout, de belles boutiques bien garnies, d’autres plus modestes, des drogueries ou encore des bureau de tabacs qui avaient un rayon consacré à la pêche. Aujourd’hui, pratiquement toutes ces « petites boutiques » ont quasiment disparu et sont remplacées par des restaurants, des magasins de « fringues » ou des coiffeurs. Dans un même temps, mais dans une proportion moindre bien évidement, d’autres types de magasins baptisés « grandes surfaces » se sont ouvert en périphérie des aglomérations. Ces grands magasins qui avaient au début la réputation de vendre du matériel de pêche bas de gamme et peu spécialisé ont évolué et proposent maintenant un large choix de gamme et de prix. Ce qui fait leur intérêt, ce n’est pas les tarifs qui sont proposés puisqu’il faut bien se rendre à l’évidence que ce type de magasin n’est pas moins cher que le « petit détaillant » mais plutôt la surface d’exposition importante et surtout la disponibilité immédiate d’un grand nombre de matériel. Cela donne forcément des idées.... des envies, chose que ne peut proposer un commerçant traditionnel faute de capacité financière suffisante.
L’évolution des grandes surfaces spécialisées c’est considérablement développée ces dix dernières années avec l’apparition de produits à la marque de l’enseigne qui réduit les coûts et sont donc particulièrement attractif en terme de prix de vente puisque les intermédiaires sont supprimés.
Même si je le déplore, l’avenir des petits détaillants d’article de pêche me paraît bien sombre même si quelques uns arrivent toujours à « tirer » leur épingle du jeu en se spécialisant dans la pêche à la mouche par exemple.
Le temps passé chez ces « petits » commerçants à parler de matériel, d’un coin de pêche ou à refaire le monde de la pêche est désormais fortement compromis. Comme le soulignait si justement le regretté Daniel Maury, longtemps rédacteur en chef de « La pêche et les poissons » : La poésie et les affaires ne vont pas bien ensemble !

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com