Accueil >> Pêche de la truite >> Pêche à la mouche  
 
Voir tous les articles de la rubrique "Pêche à la mouche"
La pêche de la truite
Connaissance de la truite
Pêche à la mouche
Pêche aux appâts naturels
Pêche au vairon manié
Pêche aux leurres
Tactique de pêche
Gestion et aménagement
Le club de la truite
Le jeu annuel
La lettre de la truite
Les cadeaux du site
La boutique
Les Salmonidés
Une grande famille
Les services du site
Les recettes de cuisine
Les petites annonces
Foire aux questions
Les forums
Le niveau des rivières
Information et actualité
Le matériel de pêche
La presse halieutique
Les belles prises du site
Les salons / expos
Le dictionnaire de la pêche
L'art halieutique
Les coins de pêche
Les bons coins en France
Les bons coins à l'étranger
Parcours et réservoirs
L'annuaire de la truite
Zoom sur un site
L'annuaire du site
La pêche en France
Les fédérations de pêche
La pêche et la loi
La réglementation
La réciprocité
Contactez-nous
Administration du site
Nos partenaires
Nos coups de cœur
 
Les Polyleaders
Publié en ligne le jeudi 27 mars 2003
 

Les Polyleaders sont apparus sur le marché français il y a en dix neuf cent quatre vingt seize. Très utilisés aux Etats Unis et dans de nombreux pays Européens, leur emploi reste assez confidentiel en France. Dommage, car pratiques et économiques, ils peuvent avoir leur place dans votre gilet de pêche.

Texte Thierry MILLOT

Photo Christophe BOUET

Avec l’aimable autorisation de Fabrice MONNEL et

 

Le Polyleader est l’équivalent d’une minipointe de soie. Il est d’ailleurs fabriqué selon le même principe : une âme ici en monofilament, recouverte d’un revêtement en PVC de différentes densités, selon le modèle. Le profil de ces bas de ligne est fuselé. L’extrémité de la partie la plus épaisse (le talon) se finit par une boucle, qui permet d’y connecter la soie. À l’autre extrémité, vous fixerez la pointe. Les Polyleaders sont prévus pour être utilisés avec des soies numéro 2 à 5 pour les modèles "light" et numéro 4 à 9 en standard. Ils sont disponibles en différentes longueurs, exprimées en pieds : 4’ (1,20 m), 5’ (1,5m), 6’ (1,80 m), 8’ (2,40 m) et 10’ (3 m). A titre d’exemple, les Polyleaders de 5’ (1,50 m) sont idéaux pour les petites rivières ou pour la pêche au streamer. En revanche, les 10’ (3 m) conviennent bien à la pêche en réservoir, des rivières larges ou des flats, en mer.

Des avantages certains

Ces bas de ligne nouvelle génération permettent incontestablement de faire face à presque toutes les situations. Ce qui est notamment appréciable lorsque vous partez à l’étranger ou en voyage de pêche. Ils allègent et simplifient considérablement le contenu de vos gilets. Vous évitez ainsi d’emporter plusieurs bobines de moulinets équipées de différents types de soie. De plus, le changement de Polyleaders s’effectue facilement, puisque la connection avec la soie est souvent réalisée grâce à un classique nœud "boucle dans boucle". De toutes leurs qualités, c’est probablement cette souplesse d’utilisation qui fait leur charme. Pour anecdote, début avril, je me suis rendu en Slovénie pour y faire l’ouverture. J’ai pris le parti de ne prendre que deux cannes : une "passe-partout" et une de rechange. A cet ensemble, j’ai ajouté un moulinet et une soie... et le tour était joué. Dans mon gilet, j’avais rangé un "wallet " (petite trousse qui permet de les ranger) garni de Polyleaders flottants, intermédiaires et plongeants (lent, rapide et très rapide). Grâce à cela, je pouvais passer de la pêche en sèche, au streamer et à la nymphe à vue en un rien de temps. Et dans n’importe quelle rivière : de la gravière large au petit torrent. En réservoir, il est à signaler leur efficacité et la rapidité avec laquelle on peut passer d’une pêche en noyée dans les vaguelettes à l’aide d’un "Poly" intermédiaire à une pêche plus profonde au Bobby en utilisant un plongeant. Les pêcheurs en réservoir utilisent souvent des soies de densités différentes. Or, en utilisant la même soie et en variant la densité du Polyleader, on augmente encore le nombre de possibilités. Un exemple : le poisson évolue à 1,50 m de profondeur et il vous faut effectuer une récupération lente pour l’intéresser. Avec une soie flottante, les mouches ne descendront pas forcément à la bonne profondeur. Ou alors il vous faudra attendre longtemps avant qu’elles soient au bon niveau, puis animer très doucement pour qu’elles y restent. Avec une soie intermédiaire, la descente des mouches sera facilitée, mais vous devrez ramener rapidement pour les stabiliser. Sinon elles vont encore descendre, entraînées par ta soie. Et si vous animez rapidement, vous n’aurez pas de touche. Vous êtes donc confronté à un dilemme. Les Polyleaders sont une solution. Vous raboutez un bas de ligne plongeant lent à votre soie flottante. Grâce à cela, vous atteindrez la profondeur requise et même en animant doucement, les mouches vont se stabiliser. Comme autres qualités, on peut noter un très bon comportement par vent de face, grâce à leur densité accrue. Ainsi que le phénomène de pulvérisation (poussière d’eau se détachant du bas de ligne pendant les faux lancers qui suivent l’arraché), qui est fortement diminué. De plus, dénué de mémoire dès sa sortie du moulinet ou de sa pochette, on a un bas de ligne opérationnel. Les modèles de surface et intermédiaire transparents sont très discrets et leur souplesse leur assure un effet "absorbeur de choc". Ce qui permet de pêcher relativement fin sans trop de mauvaises surprises, lors de ferrages un peu "rustiques". Un autre aspect non négligeable et qui devrait satisfaire en particulier les débutants, est que les Polyleaders, autorisant un bon transfert de l’énergie, facilitent le lancer et le déploiement impeccable du bas de ligne. Un petit inconvénient toutefois : une légère usure de la matière plastique au niveau de la boucle servant de connection côté soie, en usage intensif.

Si on parlait connection ?

Pour connecter votre Polyleader, vous avez deux possibilités : soit le fabricant a laissé une vingtaine de centimètres d’âme découverte, et dans ce cas, il vous suffira juste de nouer la pointe ou la partie terminale de votre bas de ligne. Soit la matière n’a pas été retirée et il vous suffira de l’enlever, à l’aide des ongles, pour dégager la longueur d’âme qui vous sera nécessaire pour fixer le reste de votre bas de ligne. Côté soie : la connexion soie / Polyleader est un classique boucle dans boucle. Je conseillerais toutefois de couper la tresse de la "chaussette" et de ne laisser qu’un centimètre de matière. Enfoncez la soie jusqu’au bout de la chaussette, le plus près possible de la boucle (cf croquis n01). On disposera de cette façon d’une bien meilleure continuité entre la soie et le bas de ligne, ainsi que de posers et d’arrachers discrets. Ce conseil est applicable à toutes les connexions avec des chaussettes tissées. Côté pointe : en général, il est conseillé par le fabricant, de faire une boucle dans boucle ou un nœud du chirurgien. Plusieurs possibilités et astuces sont envisageables, pour un ensemble homogène et solide. Avec les modèles flottant ou intermédiaires, il est préférable de faire une micro boucle, collée et ligaturée avec du fil Kevlar (pour le montage de mouche) à l’extrémité du Polyleader (cf croquis 2) On gagne ainsi en discrétion. Pour la pêche au streamer et en noyée, faites une jonction boucle dans boucle On peut également fixer un micro-anneau inoxydable sur l’âme du Poly, afin de connecter la pointe (cf croquis n03). Pour l’utilisation de modèles Saumon, Mer, Tarpon ou Brochet, les classiques boucle dans boucle ou nœud baril avec nœuds collés assurent une bonne solidité. Toutes ces options ont l’avantage de ne pas diminuer la longueur du Polytip et d assurer un changement rapide de pointe On peut varier à l’infini les combinaisons Polyleaders/pointes, afin de trouver la formule adaptée à son style et à ses rivières.

Quelques bas de ligne "passe partout"

Type de Polyleader

Flottant 5'

Petite rivière et eaux rapides :
25/100
20/100
16/100
14 ou 12/100
+ 25 cm
+ 25 cm
+ 30 cm
+ 0,70 à 1 m

Type de Polyleader

Flottant 10'

Moyenne et grande rivière :
25/100
20/100
16/100
14 ou 12/100
+ 30 cm
+ 30 cm
+ 40 cm
+ 0,70 à 1 m 50

Type de Polyleader

Plongeant à super plongeant

Streamer :
25/100
16 à 22/100
+ 0,80 m
+ 0,70 m

 
 
 

Espace publicitaire pechedelatruite.com

Copyright © Pechedelatruite.com